Tremplin Jeunes Aventuriers

Jeunes Aventuriers 2016


Articles – Jeunes Aventuriers 2016

  • Dani Terreur – Lauréat

Magnétique et passionné sur scène, Dani Terreur se transforme en chasseur de sons en studio, traquant les mélodies fortes, les harmonies chaudes et électriques, en quête d’un groove qui oscille entre turbulences synthétiques et cristallines.
Site internet

  • Oblique

Des beats désarticulés et robustes sous les doigts de Simpson Sanhill, nappés par les synths profonds et le sax charnel de Félix Felp Petit, la basse rondement rock d’ anThony P., les flûtes mystiques et les envolées lunaires de Sélim le Chan. Le progressive hop d’Oblique, une musique empreinte de jazz, de soul, de rock progressif et de hip-hop offbeat. Un live pour une ballade à travers Obliquity.
Site internet

  • The G

Sortis de leur Corse natale, ces deux jeunes pleins de fougues et de mordant nous envoient un rock simple et efficace. Dans la lignée des duos des années 2000, ils se la jouent à l’anglaise avec l’insouciance de leur jeunesse. Leur premier album « Straight », salué par la presse (Rock&Folk), se veut intense et sans concession. Repérés par Dom Kiris (OÜI FM) ou encore Philippe Manœuvre, nul doute qu’ils sont l’avenir du rock made in France !
Site internet


Jeunes Aventuriers 2015

Articles – Jeunes Aventuriers 2015

  • The Rusty Bells – Lauréats

Le bruit des cloches a un pouvoir d’exorcisme et de purification. Dans certains pays, il est même associé à celui du tonnerre. Nos deux acolytes colportent cette croyance.
Ils cognent fort un rock galactique empreint de fuzz et de sueur. L’âme psychédélique du duo offre un regard bicolore sur nos perceptions. Tantôt le trouble et l’émotion, tantôt la colère et la fureur de vivre.
Inspirés par des villes riches en musicalité comme Detroit (Eminem, Jack White), Londres (Pink Floyd, Archive) et Paris (Justice, Kavinsky), les « Rusty » n’y vont pas par quatre chemins !
Site Internet

  • Shoefiti

Inspiré par le son de la scène Indie nineties, Shoefiti allie des mélodies lumineuses à des
éclats noisy, jouant sur des frottements harmoniques et ajoutant un son fuzz moderne au
tout. Sur scène, cela se traduit par des musiciens en sueur, un chanteur qui n’hésite pas à
descendre dans la fosse et des chaussures qui volent dans le public.
Site internet

  • Dirty work of Soul Brothers

Des vieux claviers, une batterie et des voix un brin tapageuses,
Du rock sans guitares, de l’électro sans machines,
Audacieux et singulier,
Une personnalité noisy,
Une mécanique brute et efficace,
Un son groovy sous nappes psychédéliques,
Une explosion sauvage et suave qui reflètent l’ardeur du groupe sur scène.
Site internet



Jeunes Aventuriers 2014

Articles – Jeunes Aventuriers 2014

  • Black Lilys – Lauréats

Black Lilys n’est pas une rencontre, mais une évidence… Bien plus qu’un duo, c’est un vécu.
Le vécu d’une fratrie malgré leur jeunesse, une joie de vivre malgré les difficultés de la vie.
Inspirée par la nu-soul des années 90 comme Lauryn Hill, Camy Lily commence par
accompagner sa voix à la guitare, rapidement suivie par son frère Roby inspiré de son côté
par les univers folk planant de Bon Iver ou encore du garage-rock de The Kills.
L’univers Black Lilys nait ainsi. S’y mêlent une voix fraiche presque déchirée, au souffle
soul, et des mélodies aériennes, soutenues par une instrumentation minimaliste, sombre,
saturée et percutante, fourmillant de bruits organiques.
Site internet

  • Maddalena

Formé en 2012 par un collectif de musiciens d’horizons multiples, le groupe Maddalena sort son 1er EP en novembre de la même année, mêlant pop psychédélique, sonorités tribales et libertés aussi bien électroniques qu’harmoniques. Après une année 2014 bien remplie – nombreux concerts (Point Ephémère, Clef Saint-Germain, L’international…),  leurs soirées We Are the ‪#‪Tribe, la pré-sélection pour les Inouïs du Printemps de Bourges et un nouvel opus avec le clip “Bay Pop Butcher” – Maddalena a enflammé le tremplin des Jeunes Aventuriers !
Site internet

  • Mother of Two

Agitateur au sein de la scène musicale parisienne depuis une bonne quinzaine d’années déjà, Julien Gaulier a tout connu : ses premiers groupes punk, British Hawaii en tête, ont arpenté tout ce que la capitale connaît de caves humides. Puis, avec le duo Hey Hey My My, c’est la reconnaissance et le succès, plusieurs tournées à travers la France, et deux albums de folk-pop qui auront marqué les esprits. A la fin de cette belle histoire Julien prend la tête du trio Mother of Two et sonne le retour à l’électricité et la fureur des débuts. Retour dans les caves donc, mais pas pour longtemps : le groupe se fait remarquer avec son rock dynamique, propice à la fête et aux épanchements nocturnes, et les tournées et les premiers EPs s’enchaînent.
Site internet


Jeunes Aventuriers 2013

  • The Kitchies – Lauréats

Originaires de Nice, c’est à Brighton (UK) que Jonathan (guitare/chant), Florent (basse/clavier/chœurs) et Yannick (batterie/chœurs) forment The Kitchies en Septembre 2010. Dès leur retour à Nice ils sortent 2 EP, « Time Square » en 2012 et « Tour 2013 », avant d’être rejoints par Arnaud (guitare/chœurs) pour la sortie de leur 3ème EP « FAN », en 2014.
Dans la lignée de groupes tels que Phoenix, Vampire Weekend ou Metronomy, ils allient mélodies pop et rythmes Jungle.
Site internet

  • Duellum

Empruntant leur nom à l’un des poèmes de Baudelaire, Duellum est le subtile mélange entre l’électro-rock anglo-saxon et des sons plus lointains telle la musique Africaine, véritable influence pour le groupe. Tout ça forme alors un univers atypique, dans lequel on se laisse volontiers emporter, les yeux fermés !
Site internet

  • Balinger

Remercions le jazz grâce à qui ces quatre musicos se sont rencontrés pour former Balinger ! Influencé par les années 90, la voix de Jim nous fait balader, soutenue par l’harmonie des instruments de Thomas (guitare électrique), Gui (basse) et Gaetan (batterie). Finaliste du prix Ricard S.A. Live Music en 2015, le groupe a ensuite sorti Let Go, début 2016.
Site internet

Publicités